Nos services


Sablage et grenaillage

Le sablage est une opération mécanique qui consiste à projeter du sable sur les surfaces des pièces pour ôter la rouille ou les marques de rayures.

On peut pratiquer également le grenaillage par de petites billes d’acier, appelé micro-billage.

Décapage et passivation de fonds bombés

Le décapage consiste à enlever une fine couche de métal de la surface de l’acier inoxydable.

Des mélanges d’acides sont généralement utilisés pour décaper l’acier inoxydable.

Le décapage est le procédé utilisé pour enlever les couches colorées par le soudage à la surface des produits en acier inoxydable.

Les méthodes utilisées sont par immersion, projection ou aspersion.

La passivation se produit naturellement sur les surfaces en acier inox, mais il faut quelquefois « booster » la réaction chimique naturelle par des traitements oxydants à l’acide.

Pour plus d’informations, consulter l’excellent document publié par l’Association Européenne pour le Développement de l’Acier Inoxydable « Euro inox », à télécharger ici.

Perçage de trou & Découpe au laser

Screenshot from 2014-03-10 13:56:40
Les trous centraux ou certaines extrusions peuvent être prévus pour une réalisation en usine, sur demande, lors de l’établissement du devis. A préciser lors de votre demande.Pour tous perçages spécifiques, il faut prévoir une découpe au laser. La découpe laser est limitée par la taille de la table. On trouve usuellement des tables jusqu’à 1500 x 3000 mm.

Consultez-nous avec les plans de vos perçages à prévoir.

Polissage de fonds bombés

Le polissage extérieur :

Il est défini par son niveau de qualité visuel :

Brossé = passage d’un scotch britt

Poli brillant = passage des bandes de ponçage aux grains 80, 120, 180, 220, 280, 320 & 400 suivant l’état de la tôle de départ + brossage = aspect brillant avec quelques traits apparents de grain 400.

Poli miroir = passage des bandes de ponçage aux grains 80, 120, 180, 220, 280, 320 & 400 suivant l’état de la tôle de départ + brossage = aspect brillant sans aucun trait apparent de grain 400.

Poli super miroir = passage des bandes de ponçage aux grains 80, 120, 180, 220, 280, 320 & 400 + bande spéciale + brossage= aspect brillant sans aucun trait apparent de grain 400.

Le polissage intérieur :

Il est défini par son degré de rugosité Ra, mesuré au rugosimètre.

Rugosité et granulométrie

Rugosité en microns µ Rugosité en microns µ Rugosité en microns µ Grain de ponçage
1,8 2 2,4 60
1,4 1,6 1,8 80
0,9 1,2 1,4 120
0,8 1,0 1,1 180
0,6 0,8 1,0 220
0,4 0,6 0,8 240
0,3 0,4 0,6 320
0,1 0,2 0,3 400
0,005 0,008 0,1 Pâte de brillantage

 

Exemples de polissages:


polissage bouchonné



polissage miroir



Polissage de tubes ronds ou carrés

Pour le polissage de tous vos tubes inox : ronds, carrés, rectangulaires et même les plats laminés, consultez nous.

Nous pouvons polir les tubes de grands diamètre jusqu’à 800 mm.

Radio des soudures

Contrôle par radiographie numérique

RADIO SOUDURE 2


Dans certains cas de construction d’appareils à pression, soumis au Code de construction des Appareils à Pression (CODAP),

il faut prévoir un contrôle des soudures par radiographie.

 

Il y a 4 niveaux de CODAP version 2010 :

CODAP A = coefficient 1.0 contrôle avec radio à 100% + coupon témoin

CODAP B1 = coefficient 0.85 contrôle avec radio à 20% + coupon témoin

CODAP B2 = coefficient 0.85 contrôle avec radio à 10% + coupon témoin

CODAP C = coefficient 0.7 sans contrôle radio sans coupon témoin

Ressuage

Faits en usine, avant expédition et sur devis.

Le contrôle par ressuage (Penetrant Testing en anglais, d’où son abréviation officielle : PT) est une méthode de contrôle non destructif.
Cette méthode permet de mettre en évidence des discontinuités débouchantes sur tout métal.
Cette méthode de contrôle non destructif (CND) est souvent utilisée en repoussage.
On utilise actuellement des pénétrants plus perfectionnés que l’huile.
Ce sont généralement des produits pétroliers colorés ou fluorescents, dont le classement par sensibilité varie selon les normes et spécifications applicables.
Cinq niveaux (de 1/2 à 4) sont définis pour les pénétrants fluorescents.
Il existe deux niveaux de sensibilité pour les pénétrants colorés selon la norme ISO 3452, alors que les documents américains ne font état que d’un seul niveau.

Quelle que soit la couleur, le principe reste toutefois le même :

  1. Coupe d’un matériau comportant un défaut débouchant type fissure
  2. La surface du matériau est enduite de pénétrant.
  3. Le pénétrant est éliminé par lavage et la pièce séchée.
  4. Le matériau est enduit de révélateur. Le défaut devient visible.

 

  • Le ressuage exige une préparation de surface très soignée, appropriée au matériau à contrôler et aux polluants à éliminer de la surface.
L’intérieur des éventuelles discontinuités doit également être nettoyé.
On enduit ensuite la pièce à contrôler de pénétrant, par pulvérisation électrostatique ou par immersion (parfois par pulvérisation de pénétrant en aérosol, notamment dans le cas d’un ressuage localisé sur une ou plusieurs zones désignées d’une pièce volumineuse.
  • On lave la pièce pour éliminer le pénétrant déposé en surface.
Les conditions de lavage (pression, température, durée) sont déterminées par la gamme de ressuage, afin de laver soigneusement le produit en surface sans éliminer celui qui a pénétré dans les éventuels défauts débouchant de la pièce.
  • On sèche la pièce à l’étuve, parfois à l’aide d’air comprimé (air sec) à très basse pression ou de chiffons propres, secs et non pelucheux.
  • On applique ensuite le révélateur, en poudre, en suspension ou en solution.
  • On examine enfin la pièce, sous lumière naturelle dans le cas de pénétrant coloré ou sous éclairage UV (ultraviolet) dans le cas de pénétrant fluorescent, dans les délais impartis par la méthode de contrôle.

Contrôle par ultra-son

On peut contrôler l’épaisseur résiduelle des fonds, après transformation, et sans destruction de la pièce, par une mesure de l’épaisseur avec un appareil à Ultra-Son.

Les soudures peuvent être également contrôlées efficacement par un appareil à ultra-son.

Une onde ultra-son est émise par un palpeur placé sur la surface du matériau à contrôler et se propage dans le matériau.

Il existe des méthodes par contact (le palpeur est en contact avec la pièce) ou par immersion (la pièce et le palpeur sont immergés dans de l’eau).

Dans le cas de la méthode par contact, il est nécessaire d’ajouter un couplant (eau ou gel) entre le palpeur et la pièce pour assurer la transmission des ondes.

Lorsque ces ultrasons rencontrent une interface délimitant deux milieux ayant des impédances acoustiques différentes, il y a réflexion.

Les ultrasons réfléchis sont captés par un palpeur (qui peut être le même que l’émetteur). Il y a création d’un « écho ».

Dans le cas d’une pièce comportant deux surfaces, la détection de défaut se fait en comparant le temps mis pour faire un aller-retour dans l’épaisseur de la pièce et le temps mis pour la réflexion sur un défaut.

D’un point de vue pratique, on utilise un écran d’oscilloscope. Les échos sont représentés par des pics sur l’écran.

Principe du contrôle par ultrason : exemple du contrôle d’une tôle.

  • L’écran de l’oscilloscope montre un pic d’entrée à gauche et un pic de sortie à droite.

La distance entre les deux pics correspond à 2 fois l’épaisseur de la tôle (aller+retour).

  • Le palpeur émet au-dessus d’un défaut, il y apparition d’un pic correspondant au défaut.

La position relative du pic créé par le défaut permet de connaître sa profondeur.
La distance entre le pic d’entrée et celui du défaut correspond à 2 fois la profondeur de ce dernier.

Traitements thermiques

Traitement thermique de stabilisation des aciers à 900°C

Nous pouvons effectuer tous vos traitements thermiques de stabilisation préconisés par le CODAP jusqu’au diamètre de fond Ø 4000

Traitement thermique à 900°C : Tous les fonds fabriqué en acier P265, P295 et plus généralement soumis aux codes de construction des appareils à pression, type CODAP 2010 (France), AD Merkblatt (Allemagne) ou PD 5500 (UK) doivent subir un traitement thermique à 900°C pour annuler les contraintes induites par la déformation de la tôle initiale.

Hypertrempe de stabilation des aciers inox à 1050°C :
certaines applications type nucléaire exigent un traitement thermique pour les fonds en acier inoxydable. Les fonds bombés en acier inoxydable, soumis à un code de construction des appareils à pression, type CODAP 2010 (France), AD Merkblatt (Allemagne) ou PD 5500 (UK) n’ont pas à subir de traitement thermique d’hypertrempe en général ; sauf exigence particulière due à une application spécifique type nucléaire


shmEMas B3 B4

shmEMas B3 B4

B6 p3

Usinage des chanfreins


finitions-tolerances-usnage-gd


Nous réalisons différents type de chanfrein à votre demande.

Nous réalisons également des finitions comme, le polissage, sablage, grenaillage, le chromage, etc…

Relevés dimensionnels

Chaque famille de pièce peut donner lieu à un contrôle dimensionnel d’un échantillon ou de l’ensemble des pièces suivant la demande du client. Pour les fonds bombés, le relevé dimensionnel du diamètre et du développé peut être transmis avant la livraison pour la fabrication anticipée des viroles.

Screenshot from 2014-03-10 15:41:05

Micro-billage des inox

Le microbillage des fonds inox est un traitement mécanique par projection de billes de verre abrasives par air comprimé. Le micro billage est fénérallement suivi d’une passivation afin de reformer la couche protectrice d’oxyde de chrome. Le microbillage se termine par la pulvérisation d’un produit antitaches hydrofuge. Cette technique permet de rendre la surface d’un fond inox uniforme et satiné en effaçant les traces de rayure légère.

Emballages spéciaux

Diamètre fond >2500, maritime, protection renforcée

Pour les transports maritimes VRI peut fournir un emballage bois pour assurer la protection des pièces.


 

pupitre incliné pour fond hors gabarit:

 

Livraison Express

Sur demande et sur devis, les pièces peuvent être livrées soit en 24H avec un complément de facturation.

avion VRIcamio

Revêtement de protection

à la corrosion par peinture ou galvanisation

Les fonds acier peuvent subir l’application d’une couche de protection antirouille
sous la forme d’une peinture ou d’un dépot de zinc.

La galvanisation à chaud (ou au trempé) consiste à plonger mécaniquement des
pièces d’acier dans un bain de zinc liquide à 450°. Il se produit une
réaction métallurgique de diffusion entre le zinc et le fer qui lie le zinc
à l’acier. Les pièces sont entièrement protégées : à l’extérieur, à
l’intérieur comme aux endroits les plus inaccessibles (corps creux,
tubulaires…). Aucun autre procédé ne peut atteindre la protection complète
que garantit la galvanisation à chaud grâce à sa technique d’immersion dans
un bain liquide. Cette technique de mise en œuvre d’une protection durable
de l’acier doit être opérée par des professionnels de la galvanisation qui
connaissent les règles et les normes à respecter.


image vri 3
image vri 2
image vri 1